AVALLO'NET

Avallon et l'avallonnais

Avallon

La ville est perchée sur un éperon rocheux qui marque la limite entre le granite du Morvan et le plateau calcaire du tonnerois. Elle surplombe la pittoresque vallée du cousin, écrin de verdure et de fraîcheur.

Avallon Saint Lazare

Avallon aurait été une bourgade d'importance, au sein d'une contrée déjà largement occupée par des nations Celtiques, ceci durant le millénaire qui précèda l'ère chrétienne, comme en atteste la découverte d'une monnaie frappée à l'effigie d'Aballo où figurent les traits d'un cheval maladroitement représenté. Puis elle fut une ville d'étape importante sur la voie Romaine Agrippa qui liait la méditerranée au nord de l'Europe. A l'origine, ceinte de remparts en bois, puis en pierre, elle fut fortifiée au cours des âges contre les multiples invasions sur un éperon granitique qui domine de 100 mètres la vallée du cousin. Avallon compte de nombreux vestiges historiques tels la collégiale Saint-Lazare, la tour de l'horloge ses lacets et jardins en terrasse ses remparts ou son fameux grenier à sel qui abrite chaque été l'ouvrage des artisans régionaux.

Avallon demeure fidèle à sa vocation de ville étape, parce que située exactement à mi-chemin entre Paris et Lyon, sur la route des vacances, fort fréquentée des touristes durant la saison d'été. D'autre part, elle reste une porte magnifique pour accéder au Morvan.

Terrasses d'AvallonPour les amateurs de marche à pied, de superbes sentiers permettent la découverte des multiples facettes de la ville, en particulier ses jardins en terrasse*, en cours de restauration et quasi uniques en France.

Vallée du Cousin

Enfin, découvrez la sauvage et verdoyante vallée du Cousin, toujours fraîche et accueillante en été, endroit où il fait bon se promener. Des aires de pique-nique y sont aménagées.

Site de l'office de tourisme

Lien vers la Vallée du Cousin
(édité par l'association Ginko)

Lien vers Wikipedia

Vidéo aérienne d'Avallon.

*L'association Traverses restaure et entretient les terrasses avallonnaises.